Démarche artistique


Mon travail repose sur un dialogue singulier, parfois de l’ordre de la confrontation, entre des éléments picturaux a priori éloignés : la liberté gestuelle et la rigueur formelle de lignes ou d’éléments géométriques. Avec une volonté farouche, je tente de les réconcilier au sein d’une représentation abstraite où elles parviennent finalement à se supporter, aux deux sens de ce mot.

Le thème central de mon travail reste mon interrogation de la peinture en tant que moyen d’expression, direct, simple, et universel de l’homme : le tableau est un théâtre plan où les formes, les couleurs et les lignes jouent et se confrontent pour faire advenir un équilibre précaire, une tension vivable au sein de forces contraires et d’éléments dissemblables. Le mystère de cet équilibre brut, avec sa lumière intérieure, demeure mon seul sujet véritable…

Dans notre époque tentée par la standardisation, je veux montrer que les dissemblables peuvent toujours s’allier pour former un accord, certes fragile, mais réel. Il suffit de le vouloir. Je ne recherche ni le beau ni l’achevé, qui annihilent toute émotion esthétique, mais plutôt à accorder intuitivement ensemble des accidents qui véhiculent leur propre émotion.

Je travaille avec peu de certitudes plastiques. La seule que je respecte vraiment est de ne jamais pervertir le sens de l’improvisation ni l’écoute de l’imaginaire, ce qui conduirait à ôter tout mystère et tout lyrisme à l’œuvre. Je préfère l’improbable et le singulier.

Mon souhait profond est de proposer une peinture abstraite non pas distante et intellectualisée, mais purement humaniste et poétique.